< Retour vers l'annuaire

Métier : Manager de transition

Depuis une vingtaine d’années environ, le métier de manager de transition s’impose aux grandes entreprises comme une évidence pour pallier dans l’urgence les vacances de postes de direction. Les enjeux économiques de ces sociétés sont tels qu'il est essentiel de faire appel à ces nouveaux managers. Tous les domaines d'activité sont concernés.

Son rôle

Le manager de transition assure le remplacement d'un dirigeant d'entreprise. En principe le type de société dépasse le cadre des PME PMI. Il doit travailler en équipe. Il assume pratiquement dans tous les cas, toutes les responsabilités liées à son poste. La gestion de la direction ainsi que la délégation à ses collaborateurs de certaines tâches administratives et logistiques lui sont conférées, entre autres.

Son profil

Issu des grandes écoles, le candidat au management possède un diplôme d'études supérieures. Il est en principe recruté selon une certaine durée d'expérience. Doté d’un certain charisme, il doit remplir pleinement son rôle de dirigeant. Réactivité, flexibilité et expertise sont trois qualités essentielles requises pour ce poste.

Son statut

Un manager de transition a le choix entre plusieurs statuts, tels que celui de manager en intérim, employé en contrat à durée limitée, le CDD, ou en free-lance. Il peut également devenir salarié d’une entreprise de portage salarial. Selon le statut adopté, ses responsabilités et ses champs d’actions dans la société intégrée seront plus ou moins étendus ou a contrario limités. Un manager de transition recruté en CDD se verra attribuer d'avantage de responsabilités et de pouvoir qu'un intérimaire.

Son salaire

Selon une étude mise en ligne sur le salaire d’un manager de transition, le forfait par jour est en moyenne de 800 euros par jour, selon le domaine d’activité. Le mode de rémunération diffère selon les conditions de recrutement. Tout dépend s’il est intérimaire ou rémunéré directement par la société où il travaille, s’il est indépendant ou free-lance ou en portage salarial.